Joliette, 03 janvier 2018 – C’est avec grand intérêt que la Fédération de l’UPA de Lanaudière prend part au projet « Agriclimat, des fermes adaptées pour le futur ». Elle se joint ainsi aux huit autres fédérations de l’UPA qui s’impliquent dans la démarche. Le groupe de travail régional s’est réuni pour la première fois le 24 novembre dernier à Joliette. Producteurs et intervenants du milieu ont échangé sur les impacts futurs que les changements climatiques vont occasionner sur les fermes lanaudoises.

La gestion de l’eau au champ, la ventilation des bâtiments d’élevage, l’entreposage et la conservation des légumes, la venue de nouveaux ravageurs, ainsi que les opportunités de nouvelles cultures ont fait partie des principaux points soulevés.  « En élaborant un plan d’adaptation, l’objectif ultime est de mobiliser les producteurs à considérer les variations climatiques dans leurs décisions d’affaires », souligne Réjean Allard, producteur de St-Lin-Laurentides et répondant du dossier environnement à la Fédération.

Que nous réserve le climat du futur? Quel est l’impact économique des changements climatiques pour l’agriculture ?

Au cours des trois années du projet, une série de six webinaires sont développés et offerts à tous afin de permettre à différents experts d’introduire les enjeux, défis et actions possibles dans une perspective d’adaptation aux changements climatiques pour le secteur agricole. Voyez ici les formations disponibles pour tous, gratuitement en ligne.

À propos du projet Agriclimat

Agriclimat, c’est une démarche initiée par les producteurs agricoles du Québec dans le but de mieux comprendre l’impact de ces changements et d’identifier les meilleurs moyens pour s’y préparer. L’objectif est d’augmenter la résilience des agroécosystèmes aux changements climatiques à l’échelle des fermes québécoises. Pour tout savoir sur Agriclimat, consultez le site Internet agriclimat.ca

Ce projet est rendu possible grâce au financement offert par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

 

— 30 —

Source et information :
Jean-François Aumont, agr.
Agent aux Communications et à la Vie syndicale
Fédération de l'UPA Lanaudière
450-753-7486, poste 243