J’aimerais vous entretenir sur les différents stresseurs qui peuvent être vécus par les agriculteurs.  Selon une enquête réalisée en 2006 par Madame Ginette Lafleur, psychologue, sur la santé psychologique des producteurs agricoles, plusieurs facteurs ont été identifiés. Que ce soit :

  • La bureaucratie
  • Les exigences environnementales
  • Les maladies touchant les troupeaux
  • Les conditions météorologiques
  • La gestion de l’offre
  • Les incertitudes concernant les quotas
  • La charge de travail
  • La relève
  • Les ententes commerciales et gouvernementales, etc….

Sans compter le train-train quotidien que ce soit la machinerie, la gestion de personnel, les fournisseurs bref, une réalité quotidienne qui a son lot de défis et d’imprévus.

En quoi les stresseurs de l’environnement agricole est différent de celui de la population en général? La proximité avec la famille est presque indissociable.  Souvent la maison est toute proche et on aperçoit la ferme tout près qui à l’occasion est synonyme de travail et d’inquiétudes.  On a des vêtements et des bottes qu’il faut changer rendu dans la maison.  Un horaire de travail bien loin du 9 à 5 heures, il faut se lever aux aurores, pas le droit d’être malade ou fatigué parce qu’il n’y a personne pour vous remplacer. Bref, plein d’obligations qui parfois amènent une décharge du trop-plein dans la famille.

Ce qu’il faut retenir de cette enquête est que toutes productions confondues, celui qui domine est le facteur financier.

Je tenterai dans les prochaines chroniques reprendre quels genres d’impacts peuvent avoir sur vous ces stresseurs .